TREK 3 ELLES MARCHENT – DESERT DU SAHARA

Le désert du Sahara au Maroc s’étend sur 5000 kilomètres d’ouest en est. C’est la plus grande étendue aride d’un seul tenant dans le monde et ce désert est prodigieux.

Des plaines rocailleuses, des dunes, des passages, du sable tout mou … et fin octobre une température de 30° déjà bien inférieure à la température estivale de 50°.

Ce désert du Sahara est aussi grand que la Chine . Les 2 zones les plus importantes du désert sont Zagora et Merzouga.

Nous étions à 60 kilomètres des dunes bien connues de Merzouga

Pas de sports mécaniques mais nos pieds pour parcourir 100 kilomètres.

C’est le trek ELLES MARCHENT initié par Corinne Péron depuis presque 7 ans.

Un trek détente de 22 femmes de 16 à 70 ans qui marchent et font 20 kilomètres par jour avec 4 litres d’eau dans leur sac à dos.

Un bivouac qui change chaque soir, un Chef qui fait des merveilles en cuisine et nous régale de merveilleux tajines, des masseuses qui chaque soir font des miracles sur nos débuts de crampes.

Des pieds aux petits bobos, des toilettes immenses derrière des touffes ou sous les étoiles, 4 cups d’eau pour se laver chaque jour…Alors pourquoi faire ?

Pour le Défi du coeur , une association humaniste initiée par Corinne Péron qui aide un village de 300 habitants: DJAID

L’immense joie d’apporter des livres, des cahiers, des jeux à l’école et des produits d’hygiène et des médicaments. Un village qui a vu une palmeraie plantée par 2 fois 200 femmes qui marchent et font une course d’orientation en mars chaque année. (toujours les TREKS ELLES MARCHENT)

Un village qui a un dispensaire, est capable de fabriquer des lunettes grâce à Opticiens sans frontière et un atelier de femmes qui tissent des tapis, réalisent des foulards magnifiques.

Une autonomie presque possible grâce à Corinne Péron et ses treks et son association mais aussi à l’enfant du pays Mohamed Karaoui qui fait tout pour aider tous les villages alentour souvent délaissés et qui ont peu pour vivre. Des maisons sont construites pour aider des veuves démunies qui n’ont plus rien.

Une auberge ITRANE au milieu de nulle part où on est accueilli comme les membres de la famille.

Alors faire un trek ce n’est pas seulement marcher, se remplir l’âme de ces paysages fabuleux, aller au-delà de ses limites c’est aussi ce sentiment profond d’aider son prochain et de réaliser la chance que nous avons.

3 treks = 3 expériences différentes = 3 histoires magiques dans ma tête et toujours ma même devise :

LA VIE EST BELLE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s