ROUTE 66

8/7/2016

Test réussi dans les Yvelines pour le Biker : une jolie bête de 400 kgs ! Pas évident à

manipuler quand on n’a pas conduit une moto depuis 30 ans : les sensations sont là !

29/7/2016

J-1 pour la route 66

2 jeans ,1 short,  5 Tshirts, 3 paires de sandales, 2 robes,  6 culottes, 1 gilet, 10

bandanas,  2 maillots de bain….Allo je fais comment ça ne rentre pas dans le sac !!! 15

jours et un mini sac à dos en bagage cabine je fais comment ?

On the road again c est l’aventure !!!!!

Vive la route 66 !

30/7/2016

Salt Lake City 15h

Notre road trip commence vers la route 66! Une indian frangée (Chief vintage pour les

puristes !) Harley Davidson je vous confirme pas de place pour les fringues en trop ! Une

petite averse et la canicule pour cette ville de Mormons construite sur un ancien lac salé 

Pour l instant c est soft limitation de vitesse à 40 miles c est hyper confortable !!!

On the road again !!!!

31/7/2016

De Salt Lake City à Moab 400 kilomètres d une route époustouflante de montagnes

boisées puis de paysages lunaires comme des coulées de lave

J ai le temps de lire les panneaux et en vrac on peut se faire percer les oreilles 24h sur

24, renégocier ses dettes qu avec de beaux gosses,  démarrer un MBA au choix jour

semaine mois année au pays du business ….On n aura pas le temps devoir

The amazing show Amazia avec des chevaux ni d assister au Festival du cinema mi

août  ni de visiter le musée of ancien life perdu au milieu d une zone commerciale. Dans

ce pays mormon j ai retenu que Jesus is the Best way to God

Et à 70kms de l arrivée des bikers venus admirer notre petite bête de 450 kilos

impressionnés par notre périple jusqu a San Francisco et hyper sympas !!!!

Coucou à tous les bikers

On the road again

1/8/2016

Moab

C est la capitale mondiale du VTT de là partent toutes les randonnées à pied en quad en

hummer. A 6h30 du matin tout le monde regarde sa montre !

Pour nous ce sera d abord DEAD HORSE POINT un Park qui tient son nom d une

légende : les cows boys avaient capturé des mustangs sauvages ils les parquerent  dans

un canyon très étroit choisirent les meilleures montures et abandonnèrent les autres qui

moururent de soif. Un paysage qui commence avec des rocailles puis les montagnes se

dressent et derrière un amphithéâtre de canyons avec des lacs bleus dus à la présence

de potasse : c est grandiose !

Puis nous avons fait Arches National Park une vue à 360 à perte de vue et des

montagnes qui semblent être de la glaise avec des formes des profils des images. Au

sommet des oiseaux des sphinx des têtes sur ces terres mystiques qui sont les

territoires des indiens navajos.  J aurai adoré connaître grâce à eux les noms de ces

esprits qui habitent ces sommets. Puis soudain des arches creusées dans les

montagnes comme des respirations pour ces esprits. Je vous passe nos rencontres avec

les bikers, les attroupements sur les parkings avec notre Indian vintage et surtout ce

sentiment bizarre d être des petits jeunots bikers inconscients : you are going to San

Francisco ? Chez les bikers pas de limite d âge ! !!!! On s éclipse devant des paysages si

grandioses !

On the road again

2/8/2016

Nous quittons Moab pour Monument Valley : 330 miles ce qui fait 530 kilomètres ce

détail a son importance ! Car C est  Monticello qui nous sauvera, une oasis au milieu du

désert ! grâce à sa station, nous étions sur la réserve ! Règle de base : plein d eau et

plein d essence ! Nous traversons des plaines cultivées, des paysages de rocaille à

perte de vue  ou des montagnes arrondies , d autres aux sommets tranches .Après Bluff

en direction de Monument Valley c est l explosion ! Je dirai l extase ! Nous sommes dans

un film, un vrai western  en terres navajos : des peuplades sémi nomades qui durent

combattre les colons au début du XIXE siècle venus empiéter sur leurs terres. On entend

le bruit des indiens qui dévalent de la montagne ,les chariots en demi cercle les fusils qui

petaradent et le sourire énigmatique de John Wayne! Malgré le courage du Chef Indien

Geronimo les navajos capitulent en 1886

Les navajos avaient eux mêmes combattu les indiens Hopi  qui étaient des agriculteurs

tandis que les navajos sont des chasseurs. Monument Valley est aujourd hui géré par

les navajos. 

C est un site exceptionnel et le mot est faible tellement c est beau ! Nous croisons des

bikers sur la route "have a Nice Day,  be safe" une grande famille qui partage l ivresse

du vent et de la nature mais sans vitesse excessive et avec prudence. Ils ont plus de 60

ans seuls ou en couples de Denver, de Seattle et sillonnent les différents états au gré de

leurs humeurs. Mon biker se fait des potes partout !!!!

Je vous réserve le coucher de soleil sur Monument Valley pour demain

On the road again

3/8/2016

Nous partons pour Tusayan Arizona mais Monument Valley vaut bien un deuxième

message et quelques astuces si vous voulez y aller : ne pas prendre sa moto ou sa

voiture mais faire un circuit car les pistes sont sableuses et ça saute un max ! Monument

Valley est un parc tribal Navajos seul lieu d hébergement Gouldings du nom d un

américain venu vivre avec sa femme chez les indiens et qui a organisé les ventes et le

commerce des indiens dans les années 60. Ce site est une merveille géologique , d un

bassin c est devenu un plateau et le vent la pluie la température ont façonné ces

merveilles de pierre sur 50 millions d années .Sur ce site vivent 300 navajos dans des

conditions précaires sans eau ni électricité. Ce que je retiendrai de ce peuple peu

souriant c est la tristesse de voir qu ils ont pris du monde moderne le pire. Les courses

au Grocery du coin sont affligeantes et les cas d obésité très nombreux sans parler de l

alcool qui fait des ravages 

Sur se site merveilleux gère par la Navajos cette nouvelle colonie de Mobil home c est si

dommage !

On the road again

3/8/2016

Nous roulons en direction de Tusayan pour le Grand Canyon. Nous traversons Kayenta,

Tsegi, Tuba City , des paysages désertiques,  des maisons de tôle , de bois ou des

Mobil homes complètement défraîchis . La terre des indiens navajos mais de quoi

peuvent ils vivre sur cette terre de désolation ? Puis nous nous approchons de Grand

Canyon et C est le choc : la terre est fendue, on voit de la moto ces fissures

vertigineuses et C est impressionnant.  Nous rentrons dans le Park accueillis par les

rangers et nous devons faire attention à  éviter des boeufs, des chevaux, des cerfs, des

panthères !!! On roule doucement et nous essuyons notre première pluie ça mouille un

peu ! 5 millions de personnes visitent ce parc chaque année,  un parc de 446 km de long

et de 1km à 29km de large et surtout de 1600m de profondeur.  Il est visible depuis l

espace. Imaginez la terre sous vos pieds,  les plaques qui bougent, un tsunami géant et

soudain cette ouverture béante de roches rouges, oranges, roses ou grises : c est

vertigineux !!! C est ÉNORME ! Certains téméraires s approchent du bord d autres

essayent de descendre de quelques mètres,  je suis à 10 mètres du bord et J ai le

vertige !!! C est impressionnant et flippant à la fois ! On a longé cette plaie ouverte , on a

marché parmi des touristes du monde entier fascinés par cette révolution géologique! 

Tout le monde s exerce aux selfies et nous aussi ! Ce soir un bon steak -saloon pour

nous remettre de nos émotions !

On the road again

4/8/2016

Nous quittons GRAND CANYON des images plein la tête  et nous partons retrouver le

tronçon  historique de la route 66 the Historic road et the Mother road pour les bikers.

Une route qui traverse 8 états et de 3850 kms de Chicago à Santa Monica

Nous croisons des bikers et nous faisons le signe de reconnaissance : la main en l air et

2 doigts. Ça doit vouloir dire : biker un jour biker toujours biker everywhere biker all over

the world ! Les paysages verdoyants changent et de nombreux ranchs sur la route mais

assez peu de bétail.  Le train siffle de jour long de 65 wagons et nous arrivons à King

man avec partout des panneaux route 66. Nous aurons croiser 2 saloons et that’s all !!

En fait la route 66 a été déclassée en 1990 et des NOSTALGIQUES entretiennent le

mythe mais il N y a plus grand chose. Notre Indiana n en a cure et ronronne à merveille

je le suis attachée à la bête de 450 kgs je lui nettoyais ses chromés ce matin à 6h30

après une nuit pluvieuse !!! Nous partons sur LA et le soleil cogne un max même en

moto ! Nous dînons dans un restaubarbillard : un steak qui fond sous la langue !!!

Une inscription dans les toilettes des hommes nous fait rigoler !!!un selfie une station

abandonnée un café jus de chaussette comme je les aime …tout roule !

On the road again

5/8/2016

Nous quittons King man pour Los Angeles un peu tard à 8h pour l étape moto la plus

dure du voyage environ 5h et ce sera au final 8 heures !  Nous arrivons en Californie et

nous passons le poste d obervation en bikers masques ! Je ne savais pas qu il y avait un

poste frontiere pour la Californie !

Je vous explique notre grande erreur du jour  : nous prenons la highway 40 et le

paysage est lassant : des montagnes pelées et rien d autre. Nous décidons de rejoindre

la 66 pour LA et comme nous maîtrisons mal les distances nous mettrons 3 heures de

plus en plein désert de Mojave : la vallée de la mort !!! Un soleil de plomb et rien à perte

de vue : 7800 km2 = immense !!! Nous atterissons chez Roy’s, une station essence ou

gas comme ils disent ici typique des années 50, une pleine page du New York Times à

immortalisé Roy le propriétaire pas peu fier !!! Nous traversons Amboy ville de quelques

masures et aux abords de 29 Springs un golf en plein désert avec des Mobil homes les

uns à côté des autres : le rêve californien peut être !

Nous allons boire 4 litres d eau chacun, on s’arrête pour les crampes, je me fais

engueuler 10 fois par mon biker car je ne lis pas assez vite les panneaux puis c est l

arrivée sur LA avec ses 100 kms de bouchons,  toujours un golf Oak Valley au bord de la

highway 10 que nous avons fini par retrouver !!!

Épuisant !! Mal aux fesses  et les mains et le front plutôt cramés : merci dame Biafine!!!!!

Un pongeon dans la piscine, elle est pas belle la vie  ?

On the road again !

6/8/2016

Los Angeles

On a zappe le petit déjeuner de l hôtel  (super hotel the Sport’s men lodge design et

confortable comme on aime situe à Ventura quartier business et restaurants sympas de

LA) et à 100 mètres sur la gauche sur Ventura Boulevard on a mangé la meilleure

omelette Vegie du monde !!! Après nos péripéties d hier on a décidé de laisse l Indian se

reposer et on part au Musée Getty. C est une merveille architecturale signée Maier qui

surplombe les collines de LA, on voit les grosses villas disséminées  et on aperçoit l

océan pacifique.  Nous ne prenons pas le schuttle  pour rejoindre le musee mais nous

montons à pied pendant 15 minutes. Paul Getty était un oilman et il a décidé dans les

années 30 d accueillir chez lui du public et de partager ses oeuvres d art. Plus tard il

construira une villa à Santa Monica pour les rassembler et ce musée dans les années

80. Nous découvrons l exposition  London Calling avec Francis Bacon  et Lucian Freud.

Un musée plein de différentes Collections et qui est aussi un centre de recherche pour l

art.

LA c est 3,5 millions d habitants mais avec les quartiers alentour c est 13 millions de

personnes et 18 millions de voitures ! C est l enfer !  Pas de métro, juste 2 lignes de bus

et un bld périphérique bouché non stop ! Imaginez du Musée à Santa Monica il y a 17

kms de bouchon ! On décide de lézarder au bord de la piscine après un délicieux

déjeuner organic et carrot cake.  Ah j oubliais on a passé un peu de temps chez Tatoo…

Une parenthèse singulière dans cette ville qu on aime moyen : trop de bruit, trop de rien,

trop d artificiel  !

On the road again

7/8/2016

Nous quittons LA après une seconde omelette Vegie pour San Luis Obispo une

ancienne mission espagnole fondée en 1772 au pied des Santa Lucian Mountains (ne

pas oublier les Espagnols qui découvrirent la Californie et LA fut créée par 11 familles

espagnoles). Nous longeons l océan  sur la route one et suivons "Historic El camino

road" en fait la 101. Beaucoup de monde mais pourquoi ne font ils pas une grasse mat le

dimanche ? Les paysages varient du jaune au vert en passant par le gris de montagnes

pelées. Puis ce sont des hectares de vignes et nous n aurons pas le temps de goûter le

vin de Laeritia ni de découvrir ces ranchs immenses que l on aperçoit. A 250 miles de

San Francisco nous touchons au but et arrivons à Appel Farm Inn and it’s magical !!! Le

lobby est accueillant le concierge en chemise rayée et à bretelles . Nous faisons le check

in et on nous offre 2 cookies tous frais ! C est le charme de l ancien américain de type

Amish avec le confort 5 étoiles : le charme total ! D autant que la petite ville et son

downtown est  formidable. Ce soir nous dînerons des produits frais de la ferme avant de

faire nos adieux à l Indian demain à San Francisco ça va être déchirant !

On the road again

Merci à vous tous de suivre notre road trip et ce voyage fabuleux que

nous partageons avec vous tous : Isabelle, Éric,  Véronique,  Xavier,

Julie, Mounir, Anne Cha, Jerome, Houre, Joffrey, Élise,  Marie, Frédéric

(2), Anne, Henri, Alexia, Claude et Bertrand, Francine, Laure, Laurence

(2), Sylvie (3), Sophie (5), Philippe, Didier, Sandrine, Olivia, Gabrielle,

Nathalie, Joan,  Barry, Suzan,  Erin, André, Muriel, Catherine,

Geneviève, Christine, Frédérique (3), Wally, Mathieu,  Fréd,  Liane,

Gilles,  Thibault,  Alexandra, Morgan, Charlotte, Hélène, Astrid,

Karine, Cécile, Corinne, Evelyne… vous êtes formidables,  on vous

embrasse tous !!!!

Anne et Philippe bikers !!!

On the road again

8/8/2016

Nous avons quitté San Luis Obispo aux aurores pour San Francisco après un petit

déjeuner excellent : les oeufs sont oranges, les poules doivent bien manger, et muffins et

confiture de framboise maison  Nous décidons de rejoindre la route One (la Pacific

Highway) qui longe le Pacifique mais avant les paysages sont grandioses : un mix du

Lubéron et de la Toscane avec ce quelque chose de l Amérique ! On aperçoit l océan, le

temps change et la va commencer Pékin Express pour ceux qui connaissent. Nous

devons rendre l Indian à 15h et il est 10h30, il nous reste 250 miles à faire (1 mile =

1,6kms) et la route est infernale. Un vent glacial souffle et un brouillard opaque nous ne

distinguons pas les virages et la route est tortueuse à souhait. Notre belle bête doit se

manier avec doigté, la moindre accélération la fait bondir ! A 12h30 nous ressemblons à

2 glaçons nous stoppons à Carmel (Clint Eastwood en était le maire il y a 30 ans) et

malgré nos larges cafés nous sommes frigorifiés. L heure tourne nous décidons de

changer de cap et reprenons la 101 avec de sérieuses pointes de vitesse. A 80 kms de

San Francisco le soleil réapparaît. Nous croisons des bikers en Tshirts, comment font ils

? Ils font tous gaiement le signe de reconnaissance je tends légèrement les 2 doigts de

la main gauche, de peur de créer un courant d air je suis plaquée contre mon biker !!!

Nous arriverons avec 35 minutes de retard et nous faisons une dernière caresse à l’

Indian qui va rejoindre ses copines. Direction l hôtel,  un bon bain, un peu mal aux

fesses et les yeux rouges et San Francisco by night

On the road again !

9/8/2016

San Francisco appelée aussi la plus belle baie du monde et c est vrai !!!

Petit retour sur hier soir : on a marché dans le centre et dîner chez Lemonade une

chaîne de food for health et c est excellent ! Une atmosphère spéciale la nuit

tombée, des patrouilles de police nombreuses et beaucoup de homeless aux yeux

perdus…

Départ ce matin pour le Golden Gate Bridge nous avons une commande spéciale d une

petite Louise ! San Francisco a 855 000 habitants mais draine 7 millions de personnes

dans la baie et on se croirait dans certaines rues dans une petite ville de province. Les

petites maisons victoriennes, les collines, il y en a 43, et le Pacifique qui borde la ville : c

est magique ! Nous avons marché 6 heures arpentant cette ville qui existe depuis 1776

par la ruée vers l or et son développement grâce à des millionnaires du Nevada. Vous l

avez compris on aime cette ville faite de contrastes,  d énergie et de créativité. Pas

étonnant qu il y ait les meilleures universités Stanford et Berkeley et qu ici s est créé

Levis Strauss, Google, Facebook…. On a marché sur les quais, vu les lions de mer sur

les pontons, Alcatraz la célèbre prison qui a hébergé Al Capone, The Palace of Fine arts

un vestige de l exposition universelle de 1925 et demain avant de prendre l avion on se

fait le Musée d Art moderne. Une ville comme on aime avec la mer et la lumière qui

donne une ambiance de vacances. Prévoir de bonnes chaussures on a les pieds

épuisés !!!

On the road again

Voilà c est fini on rentre avec des images plein la tête : nous aurons parcouru 3000

kms avec notre Indian et traversé 3 états.  Nous aurons bu au moins 25 litres d eau

chacun, mon biker aura bu 6 litres de bière et moi j ai mangé 2 kgs de céréales

sans gluten !!! On aura été bercé par la douce musique de "Be safe" , "Enjoy your

trip ", "Have a good day" de ce peuple très accueillant. On aura croise des

centaines de bikers, fait le signe de reconnaissance un nombre incalculable de

fois. On aura écoute les histoires des américains qui ont été bikers ou sont des

bikers des dizaines de fois car les bikers sont les cows boys du monde moderne

!!!! On n aura pas tout pris des bikers mais certainement ce plaisir fou à humer l

air du temps et à admirer la beauté des paysages. Merci à tous et à très vite pour

vous raconter le quotidien de la vie, d autres découvertes,  d autres envies

sur www.ilesttemps.fr 

Enjoy your life 

On the road again

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s